AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le désert de Nérym

Aller en bas 
AuteurMessage
Golem

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 29
Date d'inscription : 03/11/2006


Niveau:
Cristal utilisé: cristal de pureté 1
Fatigue:
4/5  (4/5)

MessageSujet: Le désert de Nérym   Ven 3 Nov - 20:30:20

[Premier RP]

Les étendues de sable du désert de Nérym s'étendaient à perte de vue, la chaleur était intenable, rien ne survivait ici à part quelques reptiles et des plantes aux épines acérées. Au milieu de cette étendue désertique marchait un être de roche arborant d'étranges arbres morts sur lui. Il était là depuis des heures, marchant sans s'arrêter. Il était très excité à l'idée de rejoindre la cité des roches, où vivaient, d'après l'arbre vivant qu'il avait rencontré, une communauté de ses semblables.

La marche l'épuisait. Comme souvent, il devait trouver un endroit propice où s'arrêter pour se restaurer et dormir. Mais ici, c'était chose difficile. Il y avait peu d'endroits propices au repos. Il continua sa route. Son corps de roche chauffait, et sa vision était brouillée. N'était-ce qu'un manque d'habitude? Il l'espérait, en tout cas.


[EDIT DU 4 NOVEMBRE]

Le temps passait et la créature de pierre continuait inexorablement de marcher. Sa amrche était pénible car le sable s'étalait à chacun de ses pas. Il s'y enfonçait légèrement et glissait d'un demi-pas à chaque pas exécuté. Qu'est-ce qui avait mené ses semblables à vivre dans un tel endroit? Certes, il était surprit de voir qu'il résistait si bien aux conditions hostiles et extrèmes de ce milieu, mais il n'y avait pas grand chose à exploiter et à travailler.

Il fut sorti de ses pensées par une vision. La vision d'une étendue de verdure qui brillait à l'horizon. Etait-ce une oasis? Ces lieux qui, selon les voyageurs qu'il avait pu croiser, étaient le seul espoir des voyageurs du désert? Il trouverait là-bas de l'herbe, de l'eau, de la vie, tout ce qui lui manquait depuis ce temps passé dans cette étendue vierge et aride. Au fur et à mesure qu'il approchait, les choses donnèrent raison à sa vue. Une touffe d'herbe dépassait du sable, puis une autre. Plus il approchait, plus la végétation se densifiait. Il finit par poser le pied sur le tapis de verdure.


[L'oasis des caravanes]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golem

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 29
Date d'inscription : 03/11/2006


Niveau:
Cristal utilisé: cristal de pureté 1
Fatigue:
4/5  (4/5)

MessageSujet: Re: Le désert de Nérym   Dim 12 Nov - 16:44:00

[L'oasis des caravanes]

C'est revigoré et motivé que l'être de roche reprit sa marche vers la cité des roches. Le Nord-ouest. Au Nord, il fait plus frais, d'après ce qu'il avait pu expérimenter. Il espérait simplement ne pas se tromper. Le désert était certes un endroit calme où les roches semblaient gouverner par leur nombre les formes de vie qui survivaient difficilement dans les dunes, leur donnant leur ombre et des promontoires de guêt. Tout ici semblait tourner autour des petits rochers qui dépassaient par endroit du sable. La roche était indispensable ici. Est-il possible que pour cela le désert s'était imposé comme le mlieu de vie des êtres de roche, dans un milieu où ils gouvernent naturellement l'environnement?

Pas de répit. Jamais de répit dans la difficile marche qu'entreprenait depuis maintenant plus d'une heure le lourd être minéral. Le soleil déclinait toujours aux abords de la cime des montagnes et allait maintenant s'y cacher, comme tiré par une force invisble impatiente et impétueuse, toujours plus vite, laissant place à un ciel tout de rose. Le déser s'imposait comme toujours plus beau. Le ciel passait du bleu azur à l'orange, à un noir profond. le sable semblait alors la nuit illumier l'horizon de sa couleur dorée, qui, à l'aube et au crépuscule, prenaient des teintes entre sang et roseraie. Les yeux de golem commençaient à diffuser quant à eux la lumière qu'ils avaient emmagasiné pendant cette journée harassante, rendant sa vision comme floutée par un voile de lumière.

Et c'est là qu'apparut le but ultime de ce voyage. A l'horizon pointaient des édifices couleur de sable. Ils semblaient faits de pierre, mais leur couleur laissait penser à du sable. La cité des roches. Parfaitement liée à son milieu désertique. Elle avait sa couleur, sa modestie et sa force. En ce début de nuit, elle diffusait une sorte de lumière surnaturelle sur les cieux, comme un défi lancé aux seigneurs du Ciel de venir défier la force de la terre et de la pierre. Fasciné, Golem s'approcha de l'enceinte.


[La cité des roches / Porte d'entrée]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le désert de Nérym
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crystal Quest :: Section de jeu :: Domaine Terrestre :: Le Désert de Nériym :: Le désert et ses rares oasis-
Sauter vers: